l’archéologie Sous marine est une passion française

Archéologia n° 502 – L’archéologie sous-marine est une passion française qui ne s’est jamais démentie depuis plus d’un demi-siècle.

Mais aujourd’hui, un immense défi est posé : comment sauver les dizaines d’épaves qui se trouvent dans les zones où vont être implantés les champs d’éoliennes en mer ? La création d’un service d’archéologie préventive sous-marine semble inéluctable. Sur terre, les villes aussi peuvent être mouvante au gré des eaux. C’est le cas d’Auch, qui passa d’une rive à l’autre du Gers au fil des siècles. La Syrie est à feu et à sang. La ville d’Homs nous livre quelques-uns des ses trésors menacés. La fouille du port byzantin de Yénikapi, enfin, est le plus grand chantier archéologique d’Europe et peut-être du monde, en cours. Reportage exclusif.

Published by

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire